Intel devrait fournir des processeurs pour les iPhone en 2018

Selon l’analyste renommé Ming-Chi Kuo, les puces d’Intel devraient gérer les communications pour l’ensemble de la gamme d’iPhone 2018 d’Apple. Ce changement de fournisseur porterait un coup majeur au leader du marché, Qualcomm.

Dans une note aux investisseurs vus par AppleInsider, Kuo révise les prévisions antérieures concernant le partage des composants iPhone 2018, en disant qu’Intel sera le seul fournisseur d’Apple.

Auparavant, l’analyste pensait que Qualcomm prendrait une part de 70% des commandes de puces de bande de base, le reste allant à Intel.

Qualcomm écarté des fournisseurs d’Apple?

Au-delà des progrès de la technologie de puces d’Intel, qui répond désormais aux normes de performance d’Apple, la solution de bande de base de l’entreprise prend en charge CDMA2000, dual SIM et double veille (DSDS). En outre, Intel offre des prix de composants les plus compétitifs du marché.

Kuo souligne également la bataille juridique en cours entre Apple et Qualcomm, affirmant qu’un pacte d’exclusivité sur l’iPhone pourrait forcer le fabricant de puces à réduire sa position de négociation. En attribuant des commandes d’iPhones 2018 et peut-être d’autres appareils à venir à Intel, Apple exercerait une pression sur Qualcomm qui connait déjà une baisse des revenus.

Il est possible qu’Intel ne tienne pas ses promesses de performances et Apple a traditionnellement cherché à diversifier sa chaîne d’approvisionnement et pourrait donc faire de nouveau appel à Qualcomm.

Pour compenser le manque potentiel de commandes, Kuo pense que Qualcomm cherchera activement à fournir les fabricants de smartphones chinois.

Qualcomm a enregistré une baisse de 96% du bénéfice d’exploitation en raison de la décision d’Apple d’arrêter les paiements des redevances.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *