Google Speed ​​Update: Algorithme Google conçu pour rétrograder les pages mobiles lentes

Google a annoncé hier un nouvel algorithme de classement conçu spécifiquement pour rétrograder dans les classements de recherche les pages mobiles très lentes. Google a déclaré “à partir de Juillet 2018, la vitesse de chargement de la page sera un facteur de classement pour les recherches sur mobiles.” Google a déclaré que cette mise à jour “n’affectera que les pages qui offrent l’expérience la plus lente aux utilisateurs”, il a ajouté, “cela n’affectera qu’un petit pourcentage de requêtes”. La petite taille de ce pourcentage n’est pas claire. Mais Google dit depuis longtemps que les pages vraiment lentes doivent s’inquiéter d’une dégradation de leur classement.

Grande question autour de l’AMP

Si une page a une URL AMP mais que la page canonique, c’est-à-dire l’URL mobile, est vraiment très lente mais que l’URL AMP est super rapide, est-ce que Google utilisera l’AMP ou l’URL mobile pour mesurer la vitesse? Logique de dire cela car en théorie ca va dans les deux sens. Donc, dans ce cas, nous supposerions que la page mobile canonique lente entraînerait une rétrogradation. Mais non! Ce n’est pas vrai, nous a dit Google puisque l’URL AMP est ce qui est utilisé, même si l’URL mobile est super lente, tant que l’URL AMP est rapide, il n’y a pas de rétrogradation.

AMP kézako?

Les pages mobiles accélérées (AMP) ont été mises en place par Google en 2015. L’objectif est de fluidifier la navigation web sur mobile en accélérant significativement la vitesse de chargement des pages pour un affichage plus rapide qu’une page desktop ou Mobile friendly. Plus d’infos sur l’AMP ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *