Facebook test le nouveau bouton “j’aime pas”

Facebook lance “downvote”

Facebook teste avant son lancement le bouton “downvote” situé sous les commentaires pour signaler ceux qui sont violents ou inappropriés. Une option uniquement présente chez les utilisateurs américains pour le moment. Rien à voir avec un bouton “je n’aime pas” car son utilisation est assez différente.

L’expérience devrait aider Facebook à modérer les commentaires offensants, sans que les utilisateurs n’aient à passer par l’option de rapport, qui contient trop d’étapes fastidieuses. Facebook a ajouté cette fonctionnalité “downvote” pour certains utilisateurs de son réseau social (pour le moment).

Un bouton “je n’aime pas” qui permet de signaler instantanément les commentaires violents ou inappropriés aux modérateurs. Le nombre de downvote d’un commentaire ne sera pas affiché. Mais l’option initie une procédure de rapport de modération à Facebook.

Facebook teste cette fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de faire des commentaires sur les commentaires de pages publiques. Cliquer dessus aura trois conséquences : La première est la disparition du commentaire ennuyeux, pour l’utilisateur. La seconde est la déclassification du commentaire, qui n’apparaît plus dans les premiers résultats. La troisième envoie un rapport de modération à Facebook. Mais avant, le réseau social demandera à l’utilisateur la raison de cette demande.

Ainsi, le bouton “downvote” proposera simplement de classer le commentaire entre “offensant”, “hors sujet” et “trompeur”. Il s’agit donc d’une option de reporting simplifiée, ce qui devrait permettre au réseau social d’améliorer la modération des commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *